Poissonfretillant

 

Raviolis sauce beurre à l’ail 22 novembre 2017

Classé dans : Non classé — poissonfretillant @ 17 h 06 min

Je me rends compte que cela fait longtemps que je n’ai rien posté depuis la dernière fois. J’espère revenir plus fréquemment avec des recettes. Pendant que je cuisinais et mangeais beaucoup, je n’avais rien mis en ligne. En tout cas, voici un plat que j’ai fait pour moi et ma famille qu’elle a décrit comme ‘charmant’. Elle a également décrit comme ‘savoureux’.

Auparavant, nous avons dégusté des raviolis à la courge musquée Giovanni Rana, mais maintenant ils portent la marque Pasta Prima de ce type de pâtes. Ce sont deux excellents produits, bien que le ravioli Pasta Prima soit un peu plus subtile dans son profil de saveur. En tout cas, c’est un excellent produit qui est facile à utiliser et très abordable. Nous essayons définitivement d’en garder sous la main et pendant que nous l’utilisons frais, il se congèle également très bien.

La recette des raviolis beurre à l’ail

La recette était assez simple, elle comporte seulement les ingrédients suivants :

Beurre
Huile d’olive extra vierge
Ail haché
Origan séché
Persil
Parmigiano Reggiano râpé
Poivre fraîchement moulu
Pâtes Ravioli

La préparation était très simple. J’ai fait fondre un bâton de beurre dans la poêle avec un peu d’huile d’olive, puis j’ai ajouté une portion saine de l’ail. J’ai doré l’ail jusqu’à ce qu’il soit bien sucré et caramélisé. Puis j’ai ajouté le poivre, les herbes séchées et le fromage râpé. Après quelques instants, j’ai ajouté les raviolis et nous étions prêts. Je me suis inspiré d’une recette que j’ai croisé sur des ravioli à l’ail.

Après avoir servi, nous l’avons garni avec un peu plus de fromage. L’ail caramélisé et sucré s’est bien comporté avec les raviolis à la courge musquée. En outre, c’était une sauce simple avec quelques saveurs proéminentes qui se complétaient. C’était un plat satisfaisant et facile et il s’est réuni en quelques minutes. C’est certainement quelque chose que nous ferons encore et si vous l’avez servi avec quelque chose d’autre, vous pourriez même amuser avec lui.

Et le prix était correct aussi. J’ai vérifié à l’épicerie locale et ce n’est pas cher comme recette avec ces ingrédients, ce qui représente une bonne économie et une source abordable de nourriture délicieuse.

 

 

Un peu de saveurs dans ce monde 1 mai 2017

Classé dans : Non classé — poissonfretillant @ 22 h 49 min

La cuisine pour les nuls

Il es temps de se mettre aux casseroles et de préparer des plats avec un goût authentique. Laissons de côté le prêt à manger et passons à des aliments bons pour la santé.

Je me faisais la réflexion l’autre jour, après avoir passé le week-end chez des amis, pourquoi les gens pensent-ils qu’il est compliqué de réaliser un repas rapide, pas cher et saint pour le corp. Ok, la santé, ils n’y pensent même pas car ils voient uniquement l’aspect pratique. Du coup, dans leur esprit, s’alimenter n’est qu’une obligation sans être une fonction vitale pour eux. Pourtant, ils mettent de l’anglais dans leurs plantes car ça les nourrit. Par contre eux, s’empiffrer de cochonneries ça ne les dérange pas le moins du monde. Curieux n’est pas ?

Force est de constater que pour mes amis, une pilule pourrait suffire dès lors que ça leur libère du temps et que ça leur évite une fastidieuse préparation d’un plat cuisiné. Donc, durant tout le week-end ils voulait me faire manger des plats tout prêts et du déshydraté, réhydraté.

On va faire une recette maison improvisée

Alors, j’ai proposé un atelier cuisine pour leur montrer que l’on pouvait manger dans des plats fait maison pleins de vitamines pour notre corps et surtout rapidement.

Première étape, fouiner dans leur congélateur. J’y trouve du poisson surgelé au fond du bac. Déjà on à quelques chose.

Deuxième étape, trouver des légumes. Bon la c’est la catastrophe. Du coup, direction la supérette en bas de l’immeuble. Je prend des brocolis, des tomates, des poivrons et des oignons et du fenouil.

On rentre, j’enfile le tablier et émince tous ces bons légumes. J’assaisonne le poisson et l’enfourne (oui j’ai de la chance ils ont un four). Je prend leur sauce soja que je mélange à du piment et des condiments, j’y incorpore leurs herbes sèches.

Là je met un filet d’huile d’olive, jette les oignons et y ajoute les légumes et la sauce.

Le tout est cuit, je dispose dans des assiettes. On déguste ! Et mes amis me complimente en me disant que l’on se croirait au restaurant.

Moral de l’histoire, je leur ai démontré que la cuisine, c’est simple, bon et rapide et que l’on peut soi-même inventer des recettes avec un peu d’imagination de bonne volonté.

 

 
 

Cook55 |
Macuisinedetouslesjours |
Les apprenties vegan |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dimplepaul23
| Ti Bresañ Ar Gak - Bresañ, ...
| Carpediem